Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 14:00

Le film vu par certains  acteurs :

 

Simone Signoret :  

« La femme que je joue était une coupable. J'avais donc tendance à la jouer en coupable, alors que tout le suspense tenait au fait que le public devait la croire innocente jusqu’aux deux dernières minutes du film. Quand il m'a dit ça, je l'ai mal pris, mais j'ai eu tort. »

 

Noël Roquevert :  

« Pour faire plus vrai, Clouzot avait eu l'heureuse idée de mettre un gars dans cette malle. Ainsi, avons-nous descendu et monté cette putain de malle quatre ou cinq fois. Quand Clouzot eu jugé la scène à son goût, nous avons poussé un soupir de soulagement. Au même instant, nous avons entendu un râle : « Aaaah ! «  On avait oublié le pauvre gars !!!»

 

 

Le film vu par les critiques

 

Pierre Lazareff

« Les Diaboliques sont interprétées par une troupe où l'acteur chargé de la plus courte silhouette est excellent et nous révèlent une très grande comédienne : Vera Clouzot... prodigieuse de simplicité et d'émotion." 

http://i52.tinypic.com/zvv4i9.jpg

 

 Jacques Siclier

« Le suspense de ce film repose sur de constants effets de surprise, et c'est aux spectateurs - si leurs nerfs tiennent le coup - de découvrir l'agencement réellement diabolique d'un assassinat, dont la véritable victime n'est pas celle que l'on croit.

 

On reconnaît difficilement l'intrigue du roman de Boileau-Narcejac, Clouzot ayant complètement inversé la situation, changé la définition des personnages et leurs rapports, pour ne garder que le mécanisme du mystère et de la peur.

 

Les auteurs de « Celle qui n'était plu» reconnurent, d'ailleurs, que le cinéaste avait fait œuvre de créateur et non d'adaptateur. Ainsi trouve-t-on, avec son atmosphère nauséeuse, l'univers de Clouzot, dont« Quai des orfèvres », dans la description d'un milieu social : la pension, ses professeurs médiocres, ses élèves mal nourris, le concierge,  les voisins.

  http://i51.tinypic.com/2mn3ub.jpg

Il ne s'agit pas pour autant d'une étude de mœurs. Clouzot fait ainsi comprendre dans quel bouillon de culture ont mariné la haine, la crainte et le projet de meurtre des deux femmes. A partir du moment où ces « diaboliques » mettent leur plan à exécution, elles sont au-delà de toute frontière morale. Et la mise en scène, style coup de poing, suit un itinéraire d'horreur implacable.

Le climat du film, considéré comme « malsain » à la première sortie, est un reflet de la misanthropie de Clouzot. Mais, attention : ce qu'on voit de façon réaliste, n'est pas forcément la vérité.  La grande originalité de cette œuvre de mort et d'épouvante est qu'elle repose sur une duperie. »

 
   
Claude Garson, l'Aurore

«En vérité, ce film est trop sombre. Son exagération en tout lui enlève son côté humain et par là même sa profondeur. Mais il reste le style extraordinaire de Monsieur Clouzot.» 

 
 
 Raymond Chirat, la IV république et ses films

«Les Diaboliques c'est de la belle ouvrage et la façon d'appâter le chaland en interdisant qu'on révèle le secret final est une trouvaille  »  


http://i55.tinypic.com/107v1xk.jpg
02-copie-1.png

Partager cet article

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

THEESSE 11/12/2010 20:48



coucou merci de tes visites, tu as bien fait de rester chez toi avec la neige, pour moi la semaine d'enfer neige verglas et incertitude dans les trains pour partir ou revenir j'ai mis 4h30 pou
rentrer mercredi, à la gare Boulevard victor c'était une patinoire en plus une grande descente la mairie n'avait rien fait, il aurait pu car à 12h15 la neige est tombé très forte et ilsont
commencés à sable à 18h45 un peu tard la paguaille, depuis j'ai un mal de dos comme l'année dernière donc ce week end repos j'ai des achats à faire pour noël mais cela attendra. J'espère que tu
vas bien je te souhaite une bonne soirée et un bon week end gros bisous



yvrenu 10/12/2010 19:58



Quel film, vu revu archivu mais toujours avec un réel plaisir.Bonsoir ma douce amie, me voila un peu plus disponible et je profite de mon passege pour te remercier des tes coms et passages.Merci
mon ami.Ici aussi il fait froid, mais c'est le mistral, et grasse à lui nous avons du soleil.Je t'embrasse ma Gaby.Ta Vevette kit'm



gaby23cinema 10/12/2010 20:53



Veinards !! vous avez du soleil alors que nous avons de la neige et du verglas, qu'il fait froid mais j'ai le coeur chaud puisque tu es revenue, tu me manquais mais il fallait que tu fasses ce
voyage, mes coms te disaient combien tu me manques, combien je te suis attachée mais il me semble, je ne veux pas être catégorique, il me semble que je vais mieux.


A cause du verglas, le garage municipal a téléphoné pour supprimer la sortie cinéma de cet après-midi, c'est dangereux et moi j'y vais pour être avec des personnes âgées et dépendantes, je leur
tiens compagnie, je crois que cet après-midi, ils ont eu du chagrin et il n'y aura plus de séance de cinéma avant 2011! Je reconduis ma voiture depuis une semaine, tu imagines combien c'est
formidable?


Je t'embrasse ma douce amie,


Gaby



JIPEHEM 10/12/2010 18:47



Pourquoi pas "Ni vu, ni connu", toi qui cherche un Fufu....


Les ados qui chantent du rap aujourd'hui, quand ils seront vieux chanteront petit papa noël à leurs petits enfants!


Grosbizoux



gaby23cinema 10/12/2010 20:45



Tu es touchant mon frère, ça y est, j'ai travaillé sur LA CHEVRE de Veber avec Depardieu et Pierre Richard, je viens de me commander et de payer  "Ni vu ni connu",
ne t'inquiète pas.


Les ados chantent du rap, pas tous, mais ce qui me fait peine c'est qu'ils ne connaissent plus ni Verlaine ni Rimbaud et pourtant, à la base, nous avons appris les mêmes choses, nous avons eu le
même programme en français, j'en suis sûre, pas tout le monde car il y a ceux qui se sont échappés comme si l'école était une prison alors que c'est la porte de l'humanité, de la connaissance et
de la liberté.


Ta soeur gaby



CLOUSEAU 10/12/2010 12:08



Pour marcher sur la neige ou le verglas, il esiste des crampons que l'on met sous ses chaussures et fixés grâce à une courroie ou un élastique,c'est trés efficace, j'ai trouvé cela chez un
cordonnier.


Votre maman chantait du Claveau, vous chantez du Barbara, mais que chanteront les ados actuels quand ils seront un peu plus âgés? Du rap américain???


Vive la bonne chanson française (Qui n'est pas morte, heureusement)!


 



gaby23cinema 10/12/2010 12:20



J'avoue que je me suis posé cette question et n'ai pas trouvé de réponse. J'ai pensé à Souchon, Cabrel mais ils seront trop vieux pour ces minots qui sont sur le rap : j'ai jamais compris les
paroles du rap et il n'y a pas de mélodie, à la place ils ont mis des gestes à faire avec le bras droit ou gauche mais c'est du gachis, je supporte grand corps malade ... (c'est du slam) il n'y a
pas de mélodie et c'est bien le drame, une chanson sans paroles ni musique c'est quoi? no comment !! gaby



CLOUSEAU 09/12/2010 22:24



Mouloudji avait un pére kabyle et une mére bretonne, c'est ce qui explique, sans doute, le prénom de Marcel (Son second prénom est André). J'aime aussi beaucoup Mouloudji avec son "Petit
coquelicot" et sa version (Censurée) du "Déserteur" de Boris Vian.


Excellente soirée!



gaby23cinema 10/12/2010 21:11



Oui je savais que Mouloudji avait un père kabyle mais pas que sa mère était bretonne! Voilà donc l'explication du prénom Marcel. J'ai aimé l'entendre chanter, il a eu le courage de chanter la
chanson de Boris Vian "le déserteur" mais je connais, loin dans ma mémoire remontant à ma petite enfance Mouloudji, Patachou, Francis Lemarque ...


Actuellement avec l'âge on change, c'est Alain Souchon, Michel Jonacz, Francis Cabrel, Raphaël, Christophe Maé, Christophe Willem, Marie-Paule Belle, Serge Gainsbourg,  (sa fille Charlotte
aussi) RAY CHARLES, Chet Baker, Michel Berger,Thomas Dutronc, Bob Dylan, Maxime Leforestier, Serge Reggiani, ANAÎS, SHADE, Eurytmics, the Beatles ...Henri Salvador, Simon et
Garfunkel, Boby Lapointe, Claude Nougaro et tant d'autres, les jazzmen, les classiques avec Mozart, Bach, Beethoven par dessus tout.


Je ne veux pas vous ennuyer.


Gaby



À Propos De Moi

  • : J'ADORE LE CINEMA
  • J'ADORE LE CINEMA
  • : L'univers des films de Franck Capra,d'Ernst Lubistch, Leo McCarey a bouleversé ma vie, une page s'est tournée, je ne l'ai jamais refermée.Le merveilleux est entré dans ma vie. Soyez les bienvenus dans mon monde.
  • Contact

Leur c'est leurre

Recherche

Heure/météo/visiteur(s)

 

 Compteur de visiteurs en lignesCompteur pour blog gratuit

 

 

 

 

 

 

Vous Disiez?

Visites

25.304  visites au 20.09.2011

Compteur pour blog gratuit