Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 21:29

Marcel Marceau Bip

         

 

                                        Par une grâce blafarde qu’il tient de Gaspard DEBUREAU et de la dramatique japonaise, Marcel MARCEAU imite  le  silence trompeur des poissons et des plantes. Un mime traverse le mur des langues.

                                                

         “Ce personnage entre chez nous sur les pieds de voleur, avec le terrible sans gêne du clair de lune...” Jean COCTEAU *

 

 

Entouré de personnages qui ne sont ni pires, ni meilleures que lui,  Bip  est un héros poétique et burlesque de notre époque … écrivait Marcel MARCEAU à la création de son personnage en 1947.

 

    Bip ... est un héros poétique de notre époque,  il est une partie de moi-même, de mes réminiscences  et de mes rêves. Son maquillage blanc marque l’héritage du Pierrot romantique du XIXème siècle, Gaspard DEBUREAU de mélodrame, Bip est également l'héritier des comédiens de la commedia dell'arte, et de Charlot qui a été mon idole depuis l'enfance.
Le chapeau haut de forme cabossé et la fleur rouge tremblotante deviennent deux symboles romantiques, l’un rappelle le boulevard du crime, l’autre révèle notre côté éphémère et vulnérable.
 

 

     Bip   ... affronte avec philosophie, tendresse et dérision toutes les embûches du monde … toujours vaincu, mais toujours vainqueur. Héros sans âge et sans époque, il est universel.

  
Différent du Pierrot du XIX ème siècle , qui était entouré de comparses comme dans la commedia dell’arteBip est seul en scène, il lutte avec l’invisible qu’il rend visible : les personnages, les objets, les décors qui l’entourent sont inexistants, et pourtant le public les voit par la force de l’illusion créée par le personnage.


        Bip
 voudrait être au théâtre l’incarnation de l’homme de la rue que l’on retrouve à travers l’universalité de l’être humain, au-delà des races, des nationalités. Le rire et les émotions abolissent les frontières et révèlent différentes cultures. Et pourtant le rêve et la réalité, les métamorphoses de l’âme sont dans l’homme-même intemporelles.

  
   Le cœur de ce héros ne s’inscrit pas seulement dans le XXème siècle, il est tributaire d’un passé millénaire de l’homme.
Marcel
Marceau 
*Jean Cocteau,  préface pour le film Pantomimes de Paul Paviot


Ce texte n'est pas de moi, je l'ai emprunté à l'Association Un Musée pour Bip, où vous trouverez une pétition en ligne  http://unmuseepourbip.com.
Merci pour lui, merci pour que notre patrimoine reste chez lui, reste chez nous, en France.
.

 

 

 

        le voici, tel qu'en mes souvenirs ...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Humeurs
commenter cet article

commentaires

Tagazou 16/10/2009 06:53


Ca fait deux fois que j'essaye d'aller sur le site.. mais c'est toujours en maintenance


Marsupifab 14/10/2009 11:57


J'ai oublié d'ajouter, oui je fais la présentation des films qui sortent à l'affiche chaque mercredi, voir le jeudi en prime en fonction du nombre de films qui sortent! J'aime bien le mime Marceau,
d'ailleurs j'avais consacré un article sur lui sur orange, lorsqu'il est mort! @+ bisous


Marsupifab 14/10/2009 11:52


Bonjour Gaby, et oui je suis bien le Marsupifab qui était sur orange puis ensuite sur L'autre Endroit mais finalement je suis parti sur Vefblog et en plus sur overblog depuis pas très longtemps!
As-tu des nouvelles de Choirbelle? J'espère que tes ennuis de santé et de mémoire s'arrangeront un peu, il faut manger du chocolat (magnésium) pour la mémoire! Je te souhaite un très bon mercredi,
bisous et @+


marie366 14/10/2009 08:42


un ptit cc en passant merci pr le mp gaby et je t ai empruntée l horloge lol j espere ke tu ne m en veux pas :) j adr ce blog decidement atmosphere..bizou passe une bne journee a bientoot


Lmvie 13/10/2009 21:25


Un génie !

Bisous


À Propos De Moi

  • : J'ADORE LE CINEMA
  • J'ADORE LE CINEMA
  • : L'univers des films de Franck Capra,d'Ernst Lubistch, Leo McCarey a bouleversé ma vie, une page s'est tournée, je ne l'ai jamais refermée.Le merveilleux est entré dans ma vie. Soyez les bienvenus dans mon monde.
  • Contact

Leur c'est leurre

Recherche

Heure/météo/visiteur(s)

 

 Compteur de visiteurs en lignesCompteur pour blog gratuit

 

 

 

 

 

 

Vous Disiez?

Visites

25.304  visites au 20.09.2011

Compteur pour blog gratuit