Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 03:35

 

 

http://i54.tinypic.com/30iupw4.jpg

Un corbillard est poursuivi par la police. Des tirs s'échangent. Il arrive à s'échapper et livre son chargement d'alcool.. C'est le Chicago de 1929, en pleine prohibition.

 La police fait une descente dans un tripot clandestin, dont deux musiciens, Joe le saxophoniste et Jerry le contrebassiste, arrivent à s'enfuir.

Alors qu'ils vont chercher une voiture pour se rendre à leur nouvel engagement, ils sont témoins d'une tuerie entre bandes rivales de la Mafia. 

 Afin d'échapper aux représailles, ils se font enrôler dans un orchestre composé uniquement de femmes et se travestissent en conséquence. Elles, Joséphine et Daphné, partent en train pour la Floride. Elles font la connaissance de Sugar Kane, la chanteuse de la troupe Sweet Sue and her society syncopators...

Pendant le trajet, une petite sauterie improvisée autour de quelques verres rend sympathiques les deux nouvelles arrivées. Joe - alias Joséphine - est très attiré par Sugar, qui lui raconte ses déboires amoureux avec les saxophonistes : en Floride, elle souhaite se trouver un millionnaire pour l'épouser..

La Floride, un hôtel de luxe où elles vont se produire et de nombreux millionnaires les accueillent chaleureusement.. Daphné éblouit l'un d'entre eux, Osgood Fielding, et se fait inviter à dîner sur son yacht le soir même.

Joséphine ourdit d'autres plans et, dans ce but, a subtilisé la valise du directeur et seul homme de la troupe. Ainsi Joséphine peut se transformer en jeune millionnaire pendant que toutes les musiciennes vont à la plage. Sugar y fait la connaissance de Junior, jeune héritier à millions, qui n'est autre que Joe.

Le tout dans la joie, le jazz, les surprises, l'amour et ... l'humour.

Miss Monroe est éblouissante, malgré tout ce qui a été écrit sur ses caprices, absences, dépression nerveuse ... le filn est un bijou !!

 

http://i54.tinypic.com/117crgy.jpg

Distribution

http://i55.tinypic.com/142r7uh.jpg

  • Pour le rôle finalement tenu par Jack Lemmon, Billy Wilder avait initialement choisi Frank Sinatra; mais il ne souhaitait pas être « Daphné », un homme travesti en femme.
  • Quant au rôle de Marilyn Monroe, le premier choix était celui de Mitzi Gaynor : la distribution finale ne correspond  guère aux choix originaux du réalisateur.
  • L'adaptation française des dialogues est due à Raymond Queneau.

Récompenses

 

 

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 08:00

 

 

http://i53.tinypic.com/2e23t6v.jpg

 

 

 

Le corps d'une fillette, tuée puis violée, a été retrouvé dans les dunes de Saint Clément. Huit jours plus tôt, dans la même région, une autre fillette avait également été tuée et violée.

Cherbourg, six semaines plus tard, le soir de la Saint Sylvestre, l’inspecteur Antoine Gallien (Lino Ventura), secondé par son adjoint Belmont (Guy Marchand) reçoit au commissariat le notaire Martinaud (Michel Serrault).

Le huis-clos oppressant et implacable commence ...

L'inspecteur Gallien croit d'abord ne pas avoir affaire au meurtrier mais l'attitude ambiguë de Martinaud, dont la colère monte au fur et à mesure que des indices s'accumulent contre lui, le fait changer d'avis.  

De témoin, il devient suspect.

Gallien le met en garde à vue. Martinaud veut quitter le commissariat, Gallien le retrouve  passé à tabac par son adjoint mais refuse de dénoncer son collègue.

 

L'arrivée de la femme de Martinaud (Romy Schneider) va semer le trouble.

  Un coup de théâtre survient : le vrai meurtrier est arrêté et avoue.

Gallien relâche Martinaud et, questionné par ce dernier, - aurait-il fait témoigner une petite fille citée par son épouse, selon laquelle Martinaud lui aurait parlé de façon séductrice?

Il fait mine de ne pas comprendre.

Martinaud sort et retrouve dans sa voiture sa femme, qui s'est suicidée après avoir assisté à la découverte qui a innocenté son mari.

Le film se clôt sur le visage consterné de Gallien.

 

 

http://i52.tinypic.com/331ge2s.jpg

·  

·  Réalisation : Claude Miller

·  Scénario : Claude Miller et Jean Herman, d'après le roman de John Wainwright Brainwash (traduction française : À   table !)

·  Dialogues : Michel Audiard

·  Photographie : Bruno Nuytten

·  Musique : Georges Delerue

 

Distribution

Récompenses

1982 :

 

 

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 12:23
 
 
 
 
Elle et Lui (An affair to remember) est un film américain réalisé par Leo McCarey sorti en 1957 et considéré comme l'un des plus grands films d'amour de tous les temps par l'American Film Institute.
Terry McKay, jouée par Deborah Kerr, est une ravissante chanteuse de cabaret. Au cours d'une traversée sur un paquebot, elle rencontre Nickie Ferrante (Cary Grant), coureur de jupon renommé.
 
Ils tombent irrésistiblement amoureux, mais sont chacun déjà fiancés.
 
Ils décident que si leur amour est réel et fort, il survivra à 6 mois de séparation.
C'est le temps qu'ils se donnent pour mettre un terme à leurs relations respectives, ainsi que, pour Nickie, celui de gagner sa vie, avoir une situation afin d'épouser Terry.
Ils se donnent rendez-vous 6 mois plus tard au sommet de l'Empire State Building.
 
Six mois passent.
 
Le jour J, Nickie est le premier à arriver en haut de la tour. Mais Terry, pressée de le retrouver, court entre les voitures et est renversée par un véhicule.
 
 
Lui l'attend au 14ème étage jusqu'à minuit en vain.
 
Elle a les jambes paralysées et refuse par fierté qu'il en soit informé. Son ex-fiancé, toujours amoureux, prend soin d'elle.
 
Des mois plus tard, la veille de Noël, Nickie l'aperçoit par hasard lors d'un concert. Il se procure son adresse et va la retrouver chez elle le lendemain soir. Là, il apprend l'accident, et comprend pourquoi elle ne l'a pas rejoint ce fameux jour, au sommet de l'Empire State Building. L'histoire finit sur cette phrase de Terry McKay : “If you can paint, I can walk - anything can happen, right? []("Si tu peux peindre à nouveau, je peux remarcher aussi. Tout est possible, n'est-ce pas ?").
   
     
      
     C'est LE FILM que toutes les américaines (et les autres femmes) regardent en pleurant, elles en connaissent les répliques par coeur, en général elles sont plus de 2 à le voir ensemble, elles préviennent leurs amies par téléphone pour les informer de sa diffusion, des passages ont été repris dans d'autres films, je pleure aussi lorsque je le vois, je l'ai vu des dizaines de fois mais ça marche à tous les coups ...
Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 15:13

http://i53.tinypic.com/15ggpf.jpg

 

 

L’ALBATROS

 

 

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

 

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

 

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

 

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer,
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 

Charles Baudelaire

    02-copie-1.png

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Poésie
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:01

 

Une station-service dans le 18ème. Lambert (Coluche) le regard fatigué et l'œil rougi par l'alcool, y travaille la nuit, il oublie la banalité de son existence en se noyant dans l'alcool. Il traine sa solitude.

Apparemment, Lambert n'espère plus rien de la vie.

Jusqu'au jour où se présente à la station un jeune homme qui vient faire le plein pour sa moto. Bensoussan (Richard Anconina), visiblement seul lui aussi, entame la conversation avec Lambert et revient plusieurs nuits de suite. Lambert l'écoute sans beaucoup parler, Bensoussan est un marginal qui vivote en revendant de petites doses de drogue. Lambert n'approuve pas cette activité, mais continue à voir Bensoussan car, malgré lui, il s’attache au jeune homme.

Un soir, Bensoussan se fait tuer près de la station-service, sous les yeux de Lambert, par deux jeunes motards. Il comprend qu'il s'agit d'un règlement de comptes entre « dealers » et va tout faire pour retrouver les assassins de son ami.
Avec la mort de Bensoussan, le passé de Lambert refait surface, la perte de son fils, mort d’une overdose, mais aussi le fait qu'il ne l'avait jamais vraiment compris et se contentait de faire bêtement son premier « boulot » : flic...

http://i55.tinypic.com/2rm83r5.jpg

Lambert retrouve Lola, une fille que Bensoussan a connue avant de mourir et qui fréquente des bandes de punks. Elle accepte d'aider Lambert et s'attendrit peu à peu sur ce personnage usé par la vie.

Il effectue aussi ses recherches dans le bar de Rachid, un immigré impliqué dans le trafic de drogue et qui connaissait Bensoussan. Lambert est aidé indirectement par l'inspecteur Bauer, un flic qui veut à tout prix démanteler le réseau de trafiquants.
Lambert tue Rachid qui avait trahi Bensoussan mais il se fera abattre à son tour, devant sa porte, sous le regard bouleversé de Lola.http://i55.tinypic.com/2vmh4k8.jpgDistribution

On découvre un Coluche étonnant, bouleversant, sincère.

 

 

   

 

     

«J'étais un gros con de flic, tu sais pas ce que c'est ... Inspecteur Lambert ... Tricolore jusqu’au slip ... J'étais un gros con dans toute sa splendeur, j'avais pas le temps pour mon fils ... Ou alors pour l'engueuler ... J'avais la tête au boulot, j'y croyais ... Alors évidemment, un jour, il en a eu marre d'avoir un père aussi con ... A 16 ans, il a commencé à se droguer, j'ai voulu le désintoxiquer à ma façon. Pendant deux semaines, je l'ai enfermé dans sa chambre avec de l'eau et du pain sec, comme un flic ... Si j'avais pu le foutre en taule, je l'aurais fait ... Il hurlait, il était en manque ...Si j'avais compris, c'était un vrai père qui lui manquait ... Alors un après-midi, ma femme lui a ouvert la porte et il s'est sauvé et huit jours après, on l'a retrouvé mort d'une overdose. Il m'a fallu ça pour comprendre. Après, ma femme s'est tirée et j'ai arrêté d'être con, mais je suis mort ... »

  02-copie-1.png


Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 17:23

Bonne fête à toutes les mamans

 

http://i51.tinypic.com/2jayyhh.jpg02-copie-1.png

Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Actualité
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 14:56
Danielle Billard, veuve du Colonel Edouard Billard, est une vacharde, mesquine, voleuse, menteuse, capricieuse, elle en fait voir de toutes les couleurs à sa domestique, Odile, qui n'est guère moins âgée qu'elle (75 ans). Quand Odile meurt « accidentellement », Il faut alors trouver à Tatie Danielle d'autres victimes, et elle qui n'aime ni les gens, ni la bonté, ni l'affection, va décider de squatter la vie parisienne de ses neveux...
     
Tatie Danielle vend sa maison d'Auxerre, dans l'Yonne, et lègue l'argent à ses deux seuls parents, ses neveux Jean-Pierre et Jeanne, à charge pour Jean-Pierre, son épouse Catherine et leurs deux garçons de l'héberger chez eux à Paris.
http://i53.tinypic.com/i2ppg7.jpg 
Mais très vite, Jean-Pierre et Catherine Billard, des gens sympathiques et doux, se rendent compte de leur erreur : Tatie Danielle n'a rien de la brave mamie qu'ils pensaient connaître... Qui saura maîtriser l'insupportable vieille dame ?
 
À 82 ans, Danielle Billard est la grand-tante qu'on souhaiterait ne pas avoir !!
.         
           Tsilla Chelton : Tatie Danielle Billard
Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 04:26
  
En 1984, des milliers d'africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l'initiative d'Israël et des Etats-Unis, une vaste action  dite « Opération Moïse » est menée pour rapatrier des milliers de juifs éthiopiens vers Israël.
Un enfant juif de 9 ans meurt le jour de son départ. Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à prendre la place de l'enfant mort et à se déclarer juif (elle lui dit « pars, ne reviens pas et ajoute avant ») pour le sauver de la famine et de la mort en le mettant littéralement dans les bras d’une femme qui venait d’enterrer son fils du même âge. L'enfant arrive en Israël, sa mère de substitution meurt.
 
http://i52.tinypic.com/oud0cl.jpg
   
Déclaré orphelin, il est adopté par une famille israélienne  vivant à Tel-Aviv. Il grandit  avec la peur que l'on découvre son double secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir,  sa mère  lui manque. Il a perdu ses  racines .
Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judeïté mais également le racisme et la guerre. Il deviendra médecin et retournera en Ethiopie pour une mission humanitaire et ce n’est qu’à ce moment là qu’il retrouvera sa mère, une fois marié et père d’un petit garçon.
Le film, tiré d’une histoire vraie, repose sur l'histoire des Falashas qui, immigrés en Israël, éprouvèrent beaucoup de difficultés à se faire accepter malgré leurs efforts, illustrés dans le film par la rapidité avec laquelle le petit Schlomo apprend l'hébreu ainsi que le français (langue maternelle de la famille qui l'adopte) tout en conservant sa propre langue l'amharique une des principales langues de l'Éthiopie
http://i53.tinypic.com/3539q2r.jpg
Le film montre également les tensions entre Israéliens et Palestiniens, ainsi que les espoirs de paix entre Yitzahk Rabin et Yasser Arafat. À travers lui , on découvre également le travail  quotidien dans un Kibboutz  durant la Guerre du Golfe.
Radu Mihaileanu a également réalisé un documentaire en 2007, Opération Moïse, sur le même sujet.
Distribution
§                     Yaël Abecassis: Yaël Harrari
§                     Roschdy Zem : Yoram Harrari
§                     Moshe Agazai : Schlomo (enfant)
§                     Moshe Abebe : Schlomo (adolescent)
§                     Sirak M. Sabahat : Schlomo (adulte)
§                     Roni Hadar : Sara
http://i56.tinypic.com/1zbc6f4.jpg
§                     Yitzhak Edgar : Qès Amrah
 
§                     Rami Danon : Papy
 
§                     Meskie Shibru Sivan : la mère de Schlomo
 
§                     Mimi Abonesh Kebede : Hana
 
§                     Raymonde Abecassis : Suzy
 
§                      
 

Récompenses

 
§                     Grand Prix du Meilleur Scénariste en 2003,
 
§                     Prix du jury œcuménique, Prix du Public et Prix Européen au Festival de Berlin en 2005,
 
§                     César du meilleur scénario original en 2006 (le film était également nommé dans les catégories du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure musique) ,
 
§                     Cygne d'Or du meilleur film au festival de Copenhague en 2005,
 
§                     Grand Prix et Prix du Public 2005 du Festival du film d'aventures de Valenciennes,
 
§                     Prix du film le plus populaire du Vancouver International Film Festival en 2005.
                    
    
     02-copie-1.png
     
Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 17:10

http://i55.tinypic.com/nl3k04.jpg

Distribution

-                   Clint Eastwood: Frankie Dun
                        Hilary Swank  : Maggie Fitzgerald
-                 Morgan Freeman  : Eddie Scrap - Iron Dupris
-                  Jay Baruchel : Danger Barch
-                    Mike Colter  : Big Willie Little
-                    Lucia Rijker : Billie « L'Ourse bleue »
-                    Brian O'Byrne  : Père Horvak
-                    Anthony Mackie : Shawrelle Berry
   
L'entraîneur de boxe Frankie Dunn, homme solitaire rejeté par sa fille, voit un jour débarquer dans son gymnase une jeune femme décidée à monter sur le ring.  L’entraîneur s'est replié sur lui-même et vit dans un désert affectif, en évitant toute relation qui pourrait accroître sa douleur et sa culpabilité.
   
Le jour où Maggie Fitzgerald, 31 ans, pousse la porte de son gymnase à la recherche d'un coach, elle a une exigence vitale et urgente : monter sur le ring, entraînée par Frankie, et enfin concrétiser le rêve d'une vie.


http://i54.tinypic.com/344fmu8.jpg
 
 
Après avoir repoussé plusieurs fois sa demande, Frankie se laisse convaincre par la détermination de la jeune femme. (Autrefois entraîneur de boxe réputé, Frankie (Clint Eastwood) dirige une petite salle de boxe régionale avec son meilleur ami, un ancien boxeur nommé Scrap (Morgan Freeman). Leur quotidien est bouleversé par l'arrivée d'une jeune boxeuse appelée Maggie Fitzgerald (Hilary Swank).
 
Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue :
 
Frankie est réticent à l'idée de devenir l'entraîneur  de Maggie, mais il accepte de la prendre en charge. Une relation mouvementée se noue entre eux.  Il en fait une combattante célèbre et organise un combat à Las Vegas contre Billie « L'Ourse bleue » (interprétée par la boxeuse Lucia Rijker) pour le titre de championne du monde. Durant ce match, elle est victime d'un coup illégal de son adversaire après la fin d'un round et chute accidentellement sur le tabouret que lui tend son soigneur. Blessée à la moelle épinière, elle devient tétraplégique et est condamnée à finir ses jours sur un lit d'hôpital.
  http://i56.tinypic.com/91eavo.jpg

Son entraîneur l'aide à mourir et se met donc en danger pour elle.


Ce drame  aborde plusieurs thèmes  : la réussite à tout prix au-delà des clivages sociaux, le star-system et le fanatisme du public, les relations familiales, la foi chrétienne, la maladie, la mort, la vieillesse et l'euthanasie.
Récompenses
Aux Oscars :
§                     Meilleur film
§                     Meilleur réalisateur pour Clint Eastwood
§                     Meilleure actrice pour Hilary Swank
§                     Meilleur acteur dans un second rôle pour Morgan Freeman
Autres :
§                     César du meilleur film étranger remporté en 2006
§                     Golden Globe du meilleur réalisateur pour Clint Eastwood (2005)
§                     Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique pour Hilary Swank.
02-copie-1.png
Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 14:30
http://i52.tinypic.com/dltesz.jp
Andrew Beckett,  brillant avocat, est au sommet de sa carrière. Il travaille dans le prestigieux cabinet de Charles Wheeler, fondateur du grand cabinet d'avocats de la ville. Adulé par son milieu, rien ne semble pouvoir ralentir son ascension, mais son état de santé se dégrade.
Le jour où ses associés apprennent qu'il est atteint du sida, ils n'hésitent pas à prétexter une faute professionnelle pour justifier son renvoi.
Andrew décide de ne pas se laisser faire et attaque le cabinet pour licenciement abusif. Il sera aidé par Joe Miller, habile avocat  très populaire dans la ville et aussi sur les écrans, après avoir été réticent à le défendre en violant les droits ou les lois.
Andrew s'engage alors dans une longue bataille juridique pour retrouver sa dignité. 
 
La ville de Philadelphie est née du rêve de son fondateur, William Penn, qui souhaitait montrer un exemple de tolérance aux autres nations. C'est là que se trouve l'intérêt du choix de cette ville et le paradoxe, entre cette ville symbole de tolérance et l'intolérance vis à vis des personnes atteintes du Sida que ce film dénonce.
Tom Hanks a perdu jusqu'à 11 kilos pour incarner Andrew Beckett, au fur et à mesure de la progression de la maladie du personnage.
Daniel Day-LewisMichael Keaton et Andy Garcia furent pressentis pour incarner Andrew Beckett.

Distribution

Tom Hanks  : Andrew Beckett
Denzel Washington  : Joe Miller
Mary Steenburgen : Belinda Conine
Jason Robards  : Charles Wheeler
Antonio Banderas  : Miguel Alvarez
Ron Vawter :   Bob Seidman
Daniel Chapman : Narrateur à la clinique
Charles Glenn : Kenneth Killcoyn
http://i51.tinypic.com/1s19qv.jpg
                 Meilleur acteur (Tom Hanks)
                   Meilleure chanson originale (Bruce Springsteen)
    02-copie-1.png

 
Repost 0
Published by gaby23cinema - dans Cinéma
commenter cet article

À Propos De Moi

  • : J'ADORE LE CINEMA
  • J'ADORE LE CINEMA
  • : L'univers des films de Franck Capra,d'Ernst Lubistch, Leo McCarey a bouleversé ma vie, une page s'est tournée, je ne l'ai jamais refermée.Le merveilleux est entré dans ma vie. Soyez les bienvenus dans mon monde.
  • Contact

Leur c'est leurre

Recherche

Heure/météo/visiteur(s)

 

 Compteur de visiteurs en lignesCompteur pour blog gratuit

 

 

 

 

 

 

Vous Disiez?

Visites

25.304  visites au 20.09.2011

Compteur pour blog gratuit