Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 00:00


Jacqueline MAILLAN  voit le jour le 11 janvier 1923 à Paray-le-Monial en Saône-et-Loire, elle passe son enfance à Saint-Etienne. Le cinéma et le théâtre la passionnent pourtant elle s'inscrit en Droit à la Faculté de Grenoble. Au cours d'une fête d'étudiants, elle monte sur scène et, tandis que ses parents s'installent à Paris, elle en profite pour y suivre les cours de René Simon où elle fait la connaissance de Pierre Mondy (qui restera son ami). Îl la présente à Georges Vitaly ... et là voilà jouant « Le Médecin malgré lui » de Molière, le temps d'une tournée. Elle sera partenaire de  Gérard Philippe dans « Le Figurant de la Gaité » et de Maria Casarès dans « Le Roi Pêcheur »  à l'époque bénie du T.N.P. (Théâtre National Populaire).

Elle fait ses débuts à la télévision grâce aux  émissions de Jean Nohain, où "les feuilletons" étaient en direct. Elle a un rôle dans "La Perle Rare" aux côtés de Robert Hirsch et de Jean Le Poulain. Elle rejoint la troupe des Branquignols pour un rôle dans  « Ah! Les Belles Bacchantes ». Elle joue, aux côtés de Jean Poiret et de Michel Serrault dans « Sacré Léonard ».
Elle poursuit sa carrière jusqu'à "Croque-Monsieur" où, pour la première fois, elle est LA vedette. Jacqueline MAILLAN devient alors la spécialiste des succès longs, allant jusqu'à jouer certaines pièces jusqu'à mille fois, comme :  « La Facture », « Folle Amanda », « Le Pont Japonais », "Féfé de Broadway", « La Potiche », « Lily et Lily » « Madame Sans Gêne ».

Elle dit, évoquant le cinéma : "Je n'ai pas fait de cinéma parce qu'on ne me proposait rien de plaisant : c'était une sous-marque de ce que je faisais au théâtre ... alors aucun intérêt, ça ne me faisait ni avancer, ni plaisir ».

Toutefois, ce n’est qu’en 1963 dans « Pouic-Pouic » que « LA MAILLAN » tiendra un film sur ses épaules. Elle tourne avec Jean-Pierre Mocky dans "Y-a-t-il un français dans la salle?" en 1982, "Les saisons du Plaisir" en 1987, "Une nuit à l'Assemblée Nationale" en 1988, « Ville à vendre » en 1992. Entre temps, on la retrouve dans  « La vie dissolue de Gérard Floque» de Georges Lautner en 1986, ainsi que dans «A notre regrettable époux » de Serge Korber en 1987 aux côtés d'Alida Valli.

 

En 1983, dans « Papy fait de la Résistance » de Jean Poiré, elle tourne avec La Troupe du Splendid et Jean Yanne, Michel Galabru, Jacques Villeret, Jacques François, Pauline Lafont, Jean Carmet, Jean-Claude Brialy. Le film sort l’année de la mort de Louis de Funès et lui est  dédié.


En 1984, elle crée son spectacle « J'ai deux mots à vous dire », tandis qu’en 1992, Pierre Palmade lui écrit son dernier rôle dans  « Pièce Montée ».
Le rire  de « Folle Amanda » s'éteint le 12 mai 1992, après la représentation de "Pièce Montée". Elle succombe à une crise cardiaque, deux mois après la disparition de Jean Poiret.
Elle aimait rire, faire rire. Tout en sachant son texte sur le bout des ongles, elle se permettait d' improviser avec une minutie qui parfois déstabilisait ses partenaires.
Elle travaillait beaucoup mais gardait un naturel désarmant !
J'ai eu la chance de la voir jouer deux fois de suite dans "Le Pont Japonais". Elle y était inventive, différente, j'ai même eu l'impression d'assister à la représentation de deux pièces, tant elle s'appliquait à donner au public une version unique chaque soir ! 
Jacqueline MAILLAN se plaisait à dire :  "Dans un théâtre, les seuls trucs que je n'ai pas réussi à faire rire, ce sont les fauteuils
!".




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lmvie 13/10/2009 21:26


J'adorais la voir sur scène...


JIPEHEM 08/10/2009 15:53


OULALA, je ne peux plus suivre, tu vas trop vite! Mais avec Maillant c'est normal, elle ne s'arrête pas une minute.
BRAVOZéBIZOUX


Nouchkaya 07/10/2009 00:59


Ma maman adorait Jacqueline Maillan!!! Souvenir....


THEESSE 06/10/2009 19:33


coucou
petit passage pour te souhaite une bonne soirée ainsi qu'une semaine, espère que tu vas bien hier je n'ai pas pu accèdé au site en maintenance, j'aimais bien jaqueline, ici il pleut mais il fait
chaud dehors et froid dedans bisouss
" />


pégase333 06/10/2009 13:15


J'adorais Jacqueline Maillant. Surtout sur scène. Elle était d'un naturel extraordinaire. Vraiment une femme géniale comme on n'en voit plus. Passe un agréable après midi Gaby. Bisous


À Propos De Moi

  • : J'ADORE LE CINEMA
  • J'ADORE LE CINEMA
  • : L'univers des films de Franck Capra,d'Ernst Lubistch, Leo McCarey a bouleversé ma vie, une page s'est tournée, je ne l'ai jamais refermée.Le merveilleux est entré dans ma vie. Soyez les bienvenus dans mon monde.
  • Contact

Leur c'est leurre

Recherche

Heure/météo/visiteur(s)

 

 Compteur de visiteurs en lignesCompteur pour blog gratuit

 

 

 

 

 

 

Vous Disiez?

Visites

25.304  visites au 20.09.2011

Compteur pour blog gratuit